JPEG du 10 juillet au 17 août 2009
Michel Soubeyrand explore avec un humour délicieusement ironique, corrosif et esthétique notre inconscient à partir d’un thème central, l’animalité, notre animalité. Il s’amuse de nos egos en nous transformant en personnages extravagants issus de contes, légendes ou mythologies débridés qui auraient étsités par un auteur de comics s’exprimant en trois dimensions.